Actualité CEEC


CEEC, 30 ans : XXIe assemble gnrale le 04/07/2017 à 14h46
Education catholique CEEC, 30 ans : XXIe assemblée générale.   La ... [lire la suite]

Quand la CEEC parie sur la gestion de proximit en milieu scolaire le 05/10/2016 à 12h54
I.                   ... [lire la suite]

Homlie de Mgr Hubert Constant au Congrs National de la CEEC (15-17 fvrier 2008) le 22/09/2015 à 15h38
  La Liturgie vient d’offrir à notre méditation deux passages ... [lire la suite]

CONVENTION SUR LES DROITS DE LENFANT le 17/09/2015 à 12h04
CONVENTION SUR LES DROITS DE L’ENFANT Extraits résumés     Nom ... [lire la suite]

Une ducation chrtienne pour une socit nouvelle. le 17/09/2015 à 10h31
2ème CONGRES NATIONAL DES ECOLES CATHOLIQUES Karibe Convention Center 15-16-17 ... [lire la suite]

Funrailles de Mgr Simon Pierre ST-HILLIEN le 16/09/2015 à 14h34
Funérailles de Mgr Simon Pierre ST-HILLIEN Hinche, le 31 juillet 2015     La ... [lire la suite]




Résulats de l'Enquête diagnostic sur les Ecoles Catholiques 2004


Résulats de l'Enquête diagnostic sur les Ecoles Catholiques 2012




Présentation de la CEEC

La Commission Épiscopale pour l’Éducation Catholique est un organisme déconcentré de la Conférence Épiscopale d’Haïti dans le domaine de l’éducation. Elle est chapeautée par un évêque président nommé par la Conférence Épiscopale d’Haïti (CEH).

 

La CEEC est donc l’organisme représentant la Conférence Épiscopale d’Haïti dans le domaine de l’éducation. Elle explicite la politique éducative de l’Église Catholique, planifie, coordonne l’action éducative catholique et en assure le suivi. Elle exécute toutes les activités éducatives par l’entremise de son Bureau Central et des dix Bureaux Diocésains d’Éducation situés dans les dix grandes régions du pays.

 

Il est important de noter que les institutions d’éducation catholique forment un réseau constituant la base de ce même réseau pour ainsi se regrouper dans les différents comités : (gouvernements scolaires, comités d’écoles, comités paroissiaux d’éducation, comités de zones ou doyennés, comités diocésains d’éducation dont le bras exécutif est le Bureau Diocésain d’Éducation (BDE), Commission Épiscopale pour l’Éducation Catholique (CEEC), ayant pour bras exécutif le Bureau Central.

 

La CEEC, depuis sa création le 28 janvier 1987 par la Conférence Episcopale d’Haïti en tant qu’organisme national devant planifier, coordonner et expliciter la politique et l’action éducative de l’Eglise Catholique d’Haïti, traduit s’il en est besoin l’engagement permanent de l’Eglise Catholique d’Haïti dans le domaine de l’Education. La structuration actuelle de la CEEC date de mai 1989, où sont instaurés simultanément deux instances pour traiter les problèmes de l’éducation catholique en Haïti : au niveau national, le Bureau Central de la CEEC chapeauté par un Evêque-Président nommé par la CEH auquel est associé un comité de neuf membres représentant tous les secteurs de l’éducation catholique en Haïti, et habilité à traiter toutes les questions relatives à l’éducation avec le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle ( MENFP ) et les organismes internationaux de l’Education Catholique ; et au niveau local ou diocésain, le Comité Diocésain d’Education ( CDE ) coiffé par l’Evêque diocésain et dont le bras exécutif est le Bureau Diocésain d’Education ( BDE ) relevant également directement du bureau central de la CEEC. L’organigramme de la page suivante illustre bien cette fonctionnalité.

 

La CEEC s’efforce depuis ces vingt dernières années en tandem avec les BDE de renforcer et de multiplier les structures nécessaires dans les écoles catholiques en ce qui concerne principalement la régulation , l’encadrement, la représentativité, la dimension pédagogique et évangélisatrice au moyen de la formation continue et de divers Projets porteurs qu’elle a conçus et exécutés de concert avec des bailleurs de fonds et institutions d’église catholique tant nationaux qu’internationaux, et parfois en association avec d’autres secteurs socio-éducatifs organisés de la vie nationale, tels la FONHEP et autres, ce au bénéfice des écoles catholiques les moins favorisées que constituent les écoles presbytérales et autres écoles des congrégations moins nanties.

 

La CEEC vit essentiellement des Projets et des revenus générés par des Activités Génératrices de Revenus qu’elle a mis en place, soit ses Ateliers Joseph Ouvrier de menuiserie, d’imprimerie et de Procure, et son Centre de Formation.

 

 

La CEEC est reconnue officiellement par le MENFP comme opérateur de formation, c’est-à-dire qu’elle élabore des modules de formation conformément au programme cadre national de formation continue des enseignants, exécute cette formation et fait homologuer les certificats et diplômes par le MENFP.

 

La première dure épreuve qu’a subie la CEEC date des premiers jours de mars 2004 aux lendemains des évènememnts politiques qui ont conduit au départ de l’ex-Président Aristide. Son Centre de Formation Mgr Rémy Augustin de Drouillard ainsi que les ateliers de menuiserie et d’imprimerie ont été pillés et incendiés complètement. Plus de deux millions de dollars américains d’équipements, de mobiliers, d’ouvrages et de fournitures de tous genres ont été soit emportés soit détruits sur place.